adoniser

adoniser

⇒ADONISER, verbe trans.
I.— Emploi trans., vx
A.— [Le compl. désigne une pers.] Parer avec une recherche raffinée, excessive :
1. J'ai fait un jour le portrait à la plume de mon meilleur ami. Je croyais l'avoir adonisé. On m'a dit : « Que vous a-t-il fait »?
G. DE NERVAL, Correspondance, 1830-1855, p. 229.
2. « Si vous voulez accepter un vieux pédant de comédie pour valet de chambre, dit Blazius en se frottant les mains d'un air de contentement, je vais vous adoniser et calamistrer de la belle façon. Toutes les dames raffoleront de vous incontinent;...
T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 98.
3. Naturellement le collège lui fut épargné; il eut pour précepteur un jeune prêtre timide et doux. Adulé, adonisé — à dix ans on l'affublait d'un chapeau de forme haute, d'une veste à brandebourgs et de bottes à la Souvarof, pour que déjà il eût l'air d'un homme! — ...
A. DE CHÂTEAUBRIANT, Monsieur des Lourdines, 1911, p. 36.
P. ext., péj. [En parlant du style] Orner avec un soin raffiné jusqu'à l'excès :
4. De Vigny adonise son style, et il idolâtre son œuvre.
Ch.-A.SAINTE-BEUVE, Pensées et maximes, 1869, p. 137.
B.— Rare, absol. Faire l'adonis (cf. adonis A 2) :
5. Il est impossible de s'imaginer que Dieu nous ait faits pour autre chose que ceci : idolâtrer, roucouler, adoniser, être pigeon, être coq, becqueter ses amours du matin au soir, se mirer dans sa petite femme, être fier, être triomphant, faire jabot; voilà le but de la vie.
V. HUGO, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 646.
II.— Emploi pronom., gén. iron. ou péj. [En parlant princ. des hommes] Se parer à la manière d'un adonis :
6. De midi à une heure, le baron teignit ses cheveux et ses favoris. À neuf heures, le baron, qui prit un bain avant le dîner, fit une toilette de marié, se parfuma, s'adonisa.
H. DE BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1848, p. 166.
7. Cette résolution prise, Léandre retourna aux Armes de France, ne toucha que du bout des dents au souper des comédiens, et se retira dans sa chambre où il s'adonisa de son mieux, n'épargnant ni le linge fin à broderies fenestrées, ni la poudre d'iris, ni le musc.
T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 239.
Rem. Ac. 1798-1878 et DG disent ce verbe surtout utilisé à la forme pronom.; Ac. 1932 supprime cette réserve et atteste les 2 emplois, ainsi que l'avait fait Lar. 20e et que le fera ROB. Les dict. Lar. dep. Lar. encyclop., ainsi que Pt ROB., ne connaissent plus que la forme pronom.
Prononc. :[], j'adonise [].
Étymol. ET HIST. — 1. 1552 trans. « parer avec recherche, chercher à embellir » (RONSARD, I, 14 ds L. MELLERIO, Lex. Ronsard, 6 : Quand d'un bonnet son chief elle adonise), noté comme terme de plaisanterie ds Trév. 1771 et Ac. 1798 : comme familier ds Ac. 1835 et 1878; vieux et familier ds Ac. 1932; 2. 1611 intrans. « faire l'adonis » (COTGR. : Adoniser... To resemble Adonis; to imitate, or couterfeit the graces, or beauties of Adonis); 3. fin XVIIe-début XVIIIe s. pronom « être infatué de sa beauté, amoureux de sa propre personne » (Jean-Baptiste Rousseau cité ds Trév. 1752 : il s'écoute, il se plaît, il s'adonise, il s'aime). — 1845, BESCH.; 1re moitié XVIIIe s. pronom. (PANARD, Chansons ds DG : S'adoniser :faire le Céladon), noté comme terme de plaisanterie ds Ac. 1740-1798 et Trév. 1771, comme vieilli ds Ac. 1932.
Dér. de Adonis, (adonis); dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. litt. :7.
BBG. — BÉL. 1957. — FÉR. 1768. — Mots rares 1965.

adoniser [adɔnize] v. tr.
ÉTYM. 1552; de Adonis. → 1. Adonis.
Vx. Parer avec un soin extrême, chercher à embellir.
1 Quand d'un bonnet sa tête elle adonise (…)
Ronsard, les Amours, I, 94.
——————
s'adoniser v. pron.
ÉTYM. (Fin XVIIe).
Vx. ou littér. Se parer de manière à paraître plus jeune.
2 Je ne sais rien de moins intéressant qu'un homme qui se mire et qui s'adonise.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, t. I, p. 67.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • adoniser — ADONISER.v. a. Terme de plaisanterie et de pure conversation, qui ne se dit qu en parlant Du trop grand soin que prend un homme de s ajuster pour paroître plus jeune ou plus beau. Il s emploie principalement avec le pronom personnel. Il aime à s… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ADONISER — v. tr. Parer avec un soin extrême, avec une grande recherche. Cette mère gâte son fils, elle se plaît à l’adoniser. Il est familier et vieux. S’ADONISER signifie surtout Prendre un trop grand soin de s’ajuster pour paraître plus jeune ou plus… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ADONISER — v. a. Parer avec un extrême soin, avec une grande recherche. Cette mère gâte son fils, elle se plaît à l adoniser. Il est familier.  Il s emploie plus ordinairement avec le pronom personnel ; et alors on le dit surtout Du trop grand soin que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • adoniser — (a do ni zé) v. a. 1°   Parer avec une grande recherche. 2°   S adoniser, v. réfl. S ajuster avec un trop grand soin. Se dit surtout en parlant des hommes. HISTORIQUE    XVIe s. •   Quand ses cheveux troussés dessus l oreille, D une Venus imitent …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • testonner — ⇒TESTONNER, verbe trans. Vx. Coiffer, arranger la chevelure de quelqu un. Si Monsieur le duc veut s asseoir devant la glace et se tenir tranquille quelques minutes, je vais le testonner et l adoniser (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 332). Prononc. et …   Encyclopédie Universelle

  • адонизе — * adoniser. Щегольски наряжаться. Мак. 1908. Я обещал в Монтрее подарить ему <Ла Флеру> по приезде в Париж .. четыре луидора pour s adoniser, и бедняга Ла Флер .. сделал на них чудеса .. а также выторговал у fripier пару золотых подвязок… …   Исторический словарь галлицизмов русского языка

  • Adonize — Ad o*nize ([a^]d [ o]*n[imac]z), v. t. [Cf. F. adoniser, fr. Adonis.] To beautify; to dandify. [1913 Webster] I employed three good hours at least in adjusting and adonozing myself. Smollett. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ADONIS — ‘AL 稜 AHMAD SA’ 稜D dit (1930 ) Le poète arabe Adonis est né en Syrie, à Djabla, près de Lattaquié, dans une famille de paysans montagnards. C’est vers 1948 qu’il signe ses premiers poèmes du pseudonyme sous lequel il deviendra célèbre. Il achève… …   Encyclopédie Universelle

  • bichonner — [ biʃɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1690; de bichon 1 ♦ Vx Friser comme on fait d un bichon. ⇒ boucler. 2 ♦ Par ext. Mod. Arranger avec soin et coquetterie. ⇒ 1. parer, pomponner. Pronom. Elle passe des heures devant la glace à se bichonner.… …   Encyclopédie Universelle

  • calamistrer — [ kalamistre ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; lat. calamistratus « frisé », de calamistrum « fer à friser » ♦ Vx Friser ou onduler (les cheveux). Mod. Lustrer. P. p. adj. Cheveux calamistrés, pommadés, gominés. « la chevelure calamistrée et… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»